Colloque -en dessin

15-16 septembre 2022, Centre de design, Montréal
Conférence d’ouverture et inauguration, 14 septembre 17h

Le dessin fait partie intégrante des pratiques de l’architecture et du design. C’est un outil central avec lequel les concepteurs développent leurs idées, traduisent le projet du conçu vers le construit et communiquent avec leurs collègues et clients. Dessinés à la main ou à l’aide d’outils informatiques, les dessins sont avant tout la représentation d’une intention, celle qui nous projette vers un avenir que nous souhaitons atteindre collectivement. Mais au-delà des dessins destinés à l’élaboration, la communication et la réalisation d’un projet donné, une pratique du dessin est une manifestation de l’acte de dessiner en tant que moyen de réfléchir à des intentions, visions, désirs et possibilités en dehors de la pratique professionnelle. Une pratique du dessin explore, teste, valide et provoque des idées. Elle évoque et réfléchit sur les conditions sociales et matérielles qu’elle explore.

Ce colloque vise à explorer les pratiques critiques et réflexives du dessin dans les champs du design. Nous nous intéressons à la manière dont l’acte de dessiner organise et structure le temps et l’espace – le sien et celui de son sujet – et aux conditions matérielles que le dessin rend tangibles comme à celles qui le rendent possible. En positionnant le dessin de cette manière, nous cherchons à le mettre de l’avant comme une pratique de la curiosité, du questionnement, de l’enquête, de l’investigation et de la découverte, ainsi qu’une pratique correspondante et analogue à la rencontre, la conversation, le dialogue et l’échange. -en dessin s’intéressera à l’esthétique (spatiale, temporelle et matérielle) ains qu’à l’éthique du dessin (enquêter et donner un sens commun) dans quatre dimensions principales : dans le temps, dans l’enquête, dans le dialogue et dans la matérialité.

 

Conférencier.ère.s invité.e.s

< class="collapseomatic " id="id669d7f02ec8c9" tabindex="0" title="<h5>Louise Pelletier</h5>" >

Louise Pelletier

Louise Pelletier est architecte de formation. Diplômée de l’École d’architecture de l’Université Laval, elle détient également une maîtrise post-professionnelle et un doctorat en architecture de l’Université McGill. Professeure à l’UQAM depuis 2006, elle a été directrice du programme de premier cycle en design de l’environnement de 2008 à 2012 et directrice de l’École de design de 2014 à 2017. Elle est maintenant directrice du Centre de design depuis le 1erjuin 2018. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur l’histoire et la théorie de l’architecture dont Architecture In Words; Theatre, Language and the Sensuous Space of Architecture (Routledge en 2006), Architectural Representation and the Perspective Hinge (MIT Press, 1997) et Theatrical Space as a Model for Architecture (McGill Libraries, 2003). Ses articles ont été publiés dans des revues d’architecture et de design au Canada, aux États-Unis et en Europe. Son plus récent livre, Downfall: The Architecture of Excess (RightAngle International, 2014), est un roman qui propose une réflexion sur les enjeux de la pratique contemporaine en architecture. Ses recherches actuelles portent sur la mise en exposition du design.

Perry Kulper

Perry Kulper est architecte et professeur associé d’architecture à l’Université du Michigan. Dans une vie antérieure, il a été membre facultaire du SCI-Arc pendant 17 ans, tout en occupant la fonction de professeur-invité à Penn (Pennsylvania) et ASU (Arizona). Après l’obtention d’une maîtrise à l’Université Columbia, il s’est épanoui dans les bureaux de mentors respectés tels que Eisenman/Robertson, Robert A.M. Stern ainsi que Venturi, Rauch et Scott Braun avant de s’établir à Los Angeles. Ses intérêts de recherche principaux sont : les rôles et le potentiel génératif du dessin architectural ; la différence outrageuse d’opportunités spatiales offertes selon les méthodes de conception adoptées dans la pratique ; la reconnaissance de la place réelle qu’occupe l’architecture dans notre imagination culturelle. En 2013, Kulper publie Pamphlet Architecture 34 : Fathoming the Unfathomable: Archival Ghosts and Paradoxical Shadows avec son collègue et ami Nat Chard. Plus récemment, il s’est également immiscé dans les allées souterraines du monde numérique, et découvert un attrait pour les créatures fantastiques.

Michael Young

Michael Young est architecte et formateur basé à New York. Il est fondateur-associé du studio de design architectural Young & Ataya, récipiendaire de plusieurs distinctions comme le prix Progressive Architecture, le prix Design Vanguard, le prix Young Architects, ainsi que la première place au concours pour le design du Musée Bauhaus de Dessau, en Allemagne. Michael est actuellement professeur-adjoint à la Cooper Union de New York. Il a été professeur assistant invité de Louis I. Kahn à l’Université de Yale, et a données des ateliers et séminaires à Princeton, SCI-Arc, et Columbia. Il est auteur de nombreux essais, et des livres The Estranged Object (Graham Foundation, 2015) et Reality Modeled After Images (Routledge, à venir). Michael est lauréat du Prix de Rome Américain pour l’année 2019-2020.

Nat Chard

Nat is the Professor of Experimental Architecture at the Bartlett, University College London following professorships at the Royal Danish Academy, Copenhagen, University of Manitoba and the University of Brighton. He taught at the Bartlett throughout the ’90s along with studios at East and North London Universities. His work is widely published – Pamphlet Architecture 34 (with Perry Kulper of U. Michigan) gives an overview of recent work.

< class="collapseomatic " id="id669d7f02eca74" tabindex="0" title="<h5>Mark Dorrian </h5>" >

Mark Dorrian

Mark Dorrian holds the Forbes Chair in Architecture at the University of Edinburgh and is Co-Director of the art, architecture and urbanism atelier Metis. His work revolves on subjects linked to architecture, urbanism, history and theory of art, and media studies and has been published in Cabinet, Chora, Cultural Politics, the Journal of Architecture, the Journal of Narrative Theory, Log, PArallax, Radical Philisophy and Word & Image, amongst others. He is the author of several publications such as Seeing from Above: The Aerial View in Visual Culture with Frédéric Poussin (2013) and the collected essays Writing on the Image: Architecture, the City and the Politics of Representation (2014).

Programme

Télécharger le programme du colloque incluant les résumés

14 septembre (17h)
Vernissage de l’exposition Autour du Dessin

CONFÉRENCE D’OUVERTURE

Le dessin et sa médiation

Louise Pelletier, École de Design, Université du Québec à Montréal

15 septembre
Colloque Jour 1

CONFÉRENCE 1 – 9h00

Practice(d) Constructions

Perry Kulper, University of Michigan, Ann Arbor

DIALOGUE 1 – 10h00

Islands

Anne Romme & Jacob Bang, School of Architecture, Royal Danish Academy

Adjective Constructions

Anca Matyiku & Chad Connery, MOTE design practice

Figural Space

Riet Eeckhout, Faculty of Architecture KU Leuven

NUOVI MONDI. Le pouvoir absolu de l’imagination.

Alfonso Giancotti, Facoltà di Architettura, La Sapienza Roma

TEMPS 1 – 12h

Slippery Time Opens a Place of Possibility: Conjuring Multiple Temporalities in the Architectural Drawing 

Samantha Lynch, Architecture Department, Brighton University

Time in Color

Jordan Hines, School of Architecture, University of Kentucky

Chronotopes of Movement and Rest

Thomas-Bernard Kenniff, École de Design, Université du Québec à Montréal

Dîner – 13h15

ENQUÊTE 1 – 14h

Drawing Imaginaries of a Wasteland-scape

Carole Lévesque, École de Design, Université du Québec à Montréal

Drawing into Place: The Impact of Survey Methodologies on Interpretive Planning

Guillaume Othenin-Girard, Architecture Department, University of Hong Kong

An Argument for Unknowing

Ozayr Saloojee, Architecture Faculty, Carleton University Ottawa

MATÉRIALITÉ 1 – 15h30

Expanded Drawing

Simon Twose, Victoria University of Wellington / Te Herenga Waka
Jules Moloney, RMIT University
Lawrence Harvey, RMIT University
Anastasia Globa, University of Sydney


La multiplicité du trait

Samuel Bernier-Lavigne, École d’architecture, Université Laval

The Graffiti Architect : Drawing Transgression, Transgressing Drawing

Konstantinos Avramidis, University of Cyprus

The Inventory of Shimmers

Phuong-Trâm Nguyen, Bartlett School of Architecture, University College London

CONFÉRENCE 2 – 17h15

Reality Modeled After Images

Michael Young, Studio Young & Ataya, Cooper Union, New York

Souper collectif – 19h

16 septembre
Colloque Jour 2

CONFÉRENCE 3 – 9h00

Drawing what we cannot say

Nat Chard, Bartlett School of Architecture, University College London

MATÉRIALITÉ 2 – 10h00

Ambiguity and the Agency of Drawing Tools

Charlotte Erckrath, Bergen School of Architecture

Dancing Geometry

Izabel Amaral, École d’architecture, Université de Montréal

Unchoreographing the drawing

Kirsty Badenoch, Periscope, London & Bartlett School of Architecture, University College London

ENQUÊTE 2 – 11h30

Architectural Tomography

Tiphaine Abenia, École Polytechnique Fédérale de Lausanne

Le dessin comme outil de médiation interdisciplinaire – l’expérience de la recherche-action menée par le Metrolab.Brussels

Benoit Moritz, Faculté d’architecture, Université Libre de Bruxelles

Multiplicity of Drawing as Reading and Projecting

Yong Huang, Bowling Green State University

Dîner – 12h45

DIALOGUE 2 – 14h

A Cartography of Female Imagination towards the Future City 

Penelope Haralambidou, Bartlett School of Architecture, University College London

Unveiling Chora : Kariye through the looking-glass

Bihter Almaç & Bilge Ar, Architecture Department, Istanbul Technical University

Imaginary Sanctuaries

Mark Baechler, School of Architecture, Laurentian University

TEMPS 2 – 15h30

Architecture Around Matter: Drawing a Plan As Poetic Performance

Elif Hant, Faculty of Architecture, Mimar Sinan Fine Arts University

Drawing as a Temporal Investigative Practice

Carla Aramouny, Department of Architecture and Design, American University of Beirut

Mournings, rituals and other fantasies about the slow disappearance of built heritage

Joël Nadeau-Gauthier, chercheur indépendant

Sites of Memory

Jerome Tryon, Yale School of Architecture

CONFÉRENCE DE CLÔTURE – 17h15

Talking Drawing

Mark Dorrian, University of Edinburgh